Mobilisations 27 et 28 février

Les dizaines de milliers de manifestants du week-end contre la construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes (NDDL) et contre les hydrocarbures de schiste (Barjac) ont délivré un message d’une grande clarté à un gouvernement qui en manque : il est urgent d’abandonner les infrastructures et projets d’un autre âge et de se tourner vers la transition écologique et sociale.

Plus de 50 000 manifestant.e.s contre la construction de l’aéroport de Notre-Dame des Landes ce samedi. Près de 15 000 à Barjac dans le Gard, contre les hydrocarbures de schiste et pour une loi d’interdiction. Le message est clair, les exigences connues : les projets de construction de nouvelles infrastructures carbonées et d’exploitation sans limite des ressources naturelles doivent être abandonnés pour laisser place à la transition. Des exigences qui sont autant d’engagements individuels et collectifs pour se mettre en travers de ce mal-développement.

Barjac :

manif2

Notre Dame des landes :

ndll

Les commentaires sont fermés.